La Bible à la portée de Tous

La réincarnation: symbole de modernité?

Le journal l’Express a publié un article le 24/10/1996 sur les Français et la réincarnation. A cet effet, un sondage a été effectué. On apprend notamment qu’un Français sur quatre, soit un quart de la population y croit. C’est une croyance à la mode chez les gens branchés du show-business, mais aussi une idée qui, peu à peu, fait son chemin et trouve un écho dans le coeur des Français moyens. Les déçus de la religion, les caractères indépendants, les sans convictions y trouvent une réponse satisfaisante. En effet, la réincarnation telle qu’on la connaît est adaptée à l’occident et donc bien plus alléchante, permettant ainsi de toucher un grand nombre de personnes.

On apprend dans cet article que pour ceux qui y croient, se réincarner permet donc de racheter les fautes commises au cours de notre pèlerinage sur terre, ce qui autorise l’individu à commettre des écarts sans trop de crainte puisqu’il peut choisir sa propre réincarnation. Pour d’autres, plus puristes, la réincarnation aide à supporter les épreuves de la vie. Pour beaucoup, cette foi en la métempsycose est la réponse à un désir ardent de voir la vie se perpétuer après la mort. Une survie à moindre frais. Une théorie pas si attirante…

Aujourd’hui donc la réincarnation est devenue la croyance nouvelle vague, symbole par excellence de la modernité. Cette doctrine venue d’Orient supplante ou se superpose au christianisme. Ce qu’ignorent ou veulent ignorer beaucoup de gens, c’est que la véritable doctrine de la réincarnation est loin d’être aussi aguichante que celle que l’on connaît dans nos pays d’occident. Dans l’hindouisme, on ne se réincarne pas en ce que l’on veut. “On” choisit pour vous l’endroit où votre âme transmigrera après la mort physique. Ainsi, on pourra se retrouver dans un corps humain comme dans celui d’un animal. On peut se réincarner en prince tout comme en pauvre ou en animal selon la vie qui a été menée antérieurement.

En Inde, la croyance en la réincarnation est liée au système des castes. En effet, si vous avez bien vécu dans une vie antérieure, vous vous réincarnerez en riche bourgeois, par exemple. Mais si votre vie antérieure a été entachée de mal, vous risquez fort de revenir sur terre pour purger votre peine. C’est le cas des intouchables”, la caste “hors caste”. Cette croyance engendre non seulement le fatalisme, mais la dureté et l’absence de miséricorde.

Un obstacle à la prospérité de l’Inde?

En effet si l’on dit que nos souffrances actuelles sont le fruit des mauvaises oeuvres d’une vie passée, il faut purger sa peine. C’est ce que l’on nomme le karma. En cas de problème, ne comptez pas sur une aide extérieure, puisque vous êtes en train d’être punis ! C’est ainsi que des milliers de gens meurent comme des animaux sans que personne ne s’en soucie. C’est leur karma. La réincarnation n’a que faire de la nature humaine. Elle est aussi l’un des obstacles majeurs à la prospérité économique de l’Inde. C’est pour cela que les fameuses vaches sacrées ou même les rats détruisent à loisir de belles récoltes, ou piétinent des champs déjà ensemencés sans que personne ne bouge. Ils sont sacrés!

Misère économique et désintérêt de la race humaine, voilà les fruits de la croyance d’un pays en la réincarnation. Absurdité d’un système illogique qui, implicitement, attribue aux hommes riches ou d’un rang social élevé toutes les vertus que ne connaissent pas encore les autres et aux plus pauvres tous les vices ? Où est la justice ? La réalité des faits ne nous pousserait-elle pas à croire que le système des castes et le principe de la réincarnation ont été créés de toutes pièces pour s’assurer que les richesses ne profitent qu’à un petit nombre et qu’il va de l’intérêt de certains d’entretenir encore aujourd’hui ces croyances ? L’engouement pour cette doctrine dans nos pays occident aux devrait nous faire réfléchir et l’alarme tirée. La réincarnation, symbole de la modernité ou vertigineux retour en arrière. On clame bien haut aujourd’hui que nous sommes dans l’ère post-chrétienne. Et nombreux sont ceux qui se réjouissent de voir cette croyance agoniser sous leurs yeux. Hélas, à tort, nous allons le voir.

La Bible enseigne tout autre chose…

Premièrement, la Parole de Dieu est toujours la Parole de Dieu et ce qu’elle déclare ne change pas “d’un iota” si ce n’est dans l’imagination de l’homme, toujours prompte à se détourner de la vérité. En effet, la Bible répond très clairement au problème de la réincarnation, et cela, à plusieurs reprises. Ce problème est résolu en la personne de Jésus-Christ. Tout d’abord, Il a promis :

Il y a plusieurs demeures dans la maison de mon Père. Si cela n’était pas je vous l’aurais dit. Je vais vous préparer une place.

Jean 14.2

Sa propre résurrection après sa mort, l’apparition à ses apôtres, puis à des milliers de témoins étaient une preuve tangible d’une vie après la mort. Jésus-Christ est revenu transformé en Jésus-Christ ressuscité, tout à fait semblable à lui-même et non sous une forme autre. De là, Il est monté directement d’où Il était venu, au ciel, afin de préparer une place comme il l’a affirmé à ceux qui croiraient en Lui.

Partout, la Bible parle très clairement de la vie éternelle après la mort ou de la mort éternelle après la mort physique. Autrement dit d’un ciel et d’un enfer. Il est même écrit dans l’Epître aux Hébreux :

Il est réservé aux hommes de mourir une seule fois après quoi vient le jugement.

Hébreux 9.27

L’expression : “Une seule fois” est à souligner. Il n’est pas dit qu’il est réservé aux hommes de mourir plusieurs fois. C’est pour cette raison que le Seigneur nous presse toujours, soit par sa bouche, soit par celle des prophètes et des apôtres à nous repentir et nous convertir, car s’il y a une vie éternelle, il existe aussi comme nous l’avons écrit plus haut, un enfer destiné à tous ceux qui ne croiront pas en Jésus-Christ.

Repentez-vous et convertissez-vous afin que vos péchés soient effacés…

Actes 3.19

Rejeter la Bible a de graves conséquences. Il est tellement plus facile de se laisser bercer par des paroles illusoires et sans fondement. Elles n’engagent à rien, elles ne contiennent aucune notion gênante de péché, de repentance ou de jugement, parce qu’elles sont inventées de toutes pièces par des hommes incrédules qui refusent de “venir à la lumière de peur que leurs oeuvres ne soient dévoilées”.

Ensuite, en son temps, le prophète Elie avertissait ses contemporains de la part de Dieu en ces mots :

Il n’y aura ces années-ci ni rosée, ni pluie sinon à ma parole.

1 Rois 17:1

C’est effectivement la Parole de Dieu qui amène “la rosée vivifiante” à un individu. C’est encore elle qui peut déverser ses pluies de bénédiction sur des nations qui la prennent au sérieux. C’est d’elle qu’émane la véritable lumière dont tout homme a besoin pour avancer. Et l’histoire le prouve. Mais, l’inverse est vrai. Plus on s’éloigne de la Parole de Dieu et plus les ténèbres envahissent un individu et un peuple. C’est pourquoi une doctrine aussi néfaste et rétrograde que celle de la réincarnation connaît un tel succès.

La réincarnation est effectivement une forme de piété, mais la véritable piété est celle qui met au centre de sa croyance et de sa pratique, Jésus-Christ ressuscité.

Derrière cet engouement pour la doctrine de la réincarnation se cache une terrible réalité qui devrait nous effrayer. On parle aujourd’hui beaucoup du Nouvel Age, de l’Ere du Verseau où tout sera merveilleux, où la religion sera syncrétique, c’est-à-dire qui regroupe les religions et les croyances de tous les temps. Plus que jamais, nous avons besoin de revenir à la Parole de Dieu afin de ne pas “nous laisser emporter loin des choses que nous avons entendues” de la Parole de Dieu.

 


M. PRETESEILLE – Valeurs Essentielles

Partager:
bible16

lbalpdt Copyright © 2016 Eglise Biblique Baptiste Amiénoise lbalpdt. All Rights Reserved