La Bible à la portée de Tous

Dieu existe-t-il?

Une question fondamentale

Peu importe l’éthnie, la culture, la religion ou la philosophie, depuis des siècles l’homme se pose cette question et arrive à trois conclusions possibles: Non, peut-être, et oui.

Ce sujet a divisé bien nombre de sociétés, de familles et d’amis, d’où le caractère sérieux d’une telle question. Chaque groupe tente à sa manière d’apporter les preuves irréfutables de leur point de vue. Cependant, il est impossible à qui que ce soit de prouver son point de vue de manière absolue. Vous convaincre que Dieu existe en apportant les preuves absolues m’est impossible. Je peux cependant partager avec vous quelques éléments de réflexion. Tout d’abord, la véritable question que je vous demande de vous poser maintenant est la suivante:

Est-il possible de savoir s’il n’y a pas de Dieu ?

Imaginez que le cercle ci-dessous représente toute la connaissance de l’univers. Si nous devions y indiquer notre connaissance personnelle, sa trace serait microscopique. Très honnêtement, si nous devions y indiquer toute la connaissance humaine, nous la verrions pas non plus.

knowledge

earthinmilkywayBien que la sonde Voyager 1 se trouve désormais à plus de 18 milliards de kms de notre soleil dans l’espace interstéllaire, l’exploration spatiale n’en est vraiment qu’à ses débuts. Notre connaissance de l’univers, bien qu’elle ait accrue ces dernières décennies, reste relativement minime. Notre galaxie, la Voie Lactée, parait insignifiante parmi les 200 milliards de galaxies estimées dans notre univers. Il reste tant de choses à découvrir pour accroitre notre connaissance. La raison de cette illustration est de montrer que personne, du fait de sa connaissance extrêmement limitée, ne peut prouver que son point de vue soit à 100% irréfutable.

Je ne peux vous prouver de manière absolue l’existence de Dieu, tout comme vous ne pouvez pas me prouver de manière absolue son inexistence. Votre connaissance, ainsi que la mienne, est bien trop infime. Il nous faut donc aborder la question sous un autre angle. Puisque personne ne peut prouver que Dieu existe ou qu’il n’existe pas, peut-être faudrait-il considérer la proposition du philosophe mathématicien Blaise Pascal:

Soit Dieu existe, soit il n’existe pas. Qu’est-ce qui est le plus sage: de croire qu’Il existe ou de croire qu’Il n’existe pas? Misons sur le fait que Dieu existe. Si nous gagnons ce pari, et qu’Il existe vraiment, nous avons tout gagné. Si nous perdons, et que Dieu n’existe pas, nous ne perdons rien. Puisque tel est le cas, nous devrions donc parier sur son existence. – Blaise Pascal

Si vous affirmez que Dieu n’existe pas, et qu’en fin de compte Il existe vraiment, vous aurez tout perdu. Le risque est bien trop important pour négliger cela.

Il existe une panoplie de preuves de l’existence de Dieu dont je ne partagerai ici qu’une partie. Cependant, même s’il n’existait que 20% de preuves, cela constituerait un grand risque que de rejeter Dieu. Il est étonnant d’entendre dire:

Je ne peux pas accepter le Christianisme, car il n’y a pas assez de preuves pour que je sois sûr à 100% de sa véracité.”

Dans un procès, lu jury ne condamnerait personne s’il fallait apporter des preuves à 100% indubitables. Personne ne prendrai l’avion s’il devait avoir 100% de certitude qu’il arriverait à destination ! Laissez moi donc vous apporter quelques arguments qui me convainquent suffisamment de la possibilité de l’existence de Dieu.

Les preuves de l’existence de Dieu

En théologie il existe quatre arguments pour aider à reconnaître l’existence de Dieu.

L’argument cosmologique:

Quelle est l’explication pour l’existence de l’univers et de toutes les créatures?

L’univers ne peut pas provenir de rien:

Toute chose doit avoir une explication logique et adéquate. Il doit y avoir une cause aux conséquences ! 

Comment est-ce que « RIEN » peut produire « QUELQUE CHOSE » ? Il faudrait que « RIEN » soit déjà « QUELQUE CHOSE » pour produire « QUELQUE CHOSE » ! Si « RIEN » est déjà « QUELQUE CHOSE » il n’est alors plus « RIEN » !

Vous et moi croyons tous deux que l’existence de cet univers possède une cause première. Il y a deux explications opposées qui se dessinent à ce stade:

– soit un concours de circonstances hautement improbables en est à l’origine

– soit un être suprême et éternel en est l’architecte et l’instigateur

Mais d’où vient donc l’énergie et la matière ayant produit l’univers selon la théorie la plus acceptée aujourd’hui? Certains supposent qu’ils ont toujours existé, ceux-ci seraient éternels, nous entrons alors dans le domaine extra-temporel. La Bible, quand à elle, nous présente un être suprême ayant toujours existé, l’Éternel Dieu, le Créateur de cet univers. Il s’agit de déterminer non seulement la cause de cet univers, mais aussi les raisons.

L’univers ne peut pas cependant, provenir d’une matière impersonnelle, ou bien d’une énergie seulement!

La théorie du big bang se présente comme le fruit du hazard en adéquation avec le temps, l’énergie et la matière. La Bible présente l’origine de l’univers et de l’humanité comme le résultat d’une décision personnelle et volontaire.

La science moderne affirme que l’univers est apparu en conséquence à une suite d’événements aléatoires dont l’équation se résume à ceci: le temps + l’énergie + la matière = l’apparition de notre univers et la forme qu’il possède aujourd’hui.

Personne n’a jamais démontré comment le temps plus la chance, commençant avec l’impersonnel aient pu produire la complexité nécessaire à la réalité de l’univers, encore moins la personnalité de l’homme – Francis Schaeffer

La probabilité pour que l’univers soit apparu avec le Big Bang, et qu’ensuite la vie soit apparue puis ait évolué est astronomique (ndla: le jeu de mot n’est pas volontaire). Selon Dembski, un mathématicien, si quelque chose a eu moins de 1 chance sur 10150 de se produire, autant dire que cela n’a pas pu se produire par chance. C’est qu’il appelle la loi de la petite probabilité.

Or pour l’évolution du cheval seul, l’évolutionniste Julian Huxley a dit que la probabilité qu’il évolue était de 1 sur 103,000,000, mais que cela s’est tout de même produit grâce à la sélection naturelle, ou la survie du plus fort.

Tout me pousse à croire qu’il y a une cause personnelle, décisionnelle à l’existence de notre univers. Ceci nous amène à notre deuxième argument.

L’argument téléologique

Toute la complexité dans l’architecture de l’univers plaide pour une cause première déterminée et non pas le fruit de l’équation temps+énergie+matière.

Prenons les exemples suivants: l’oeil humain, la cellule et l’ADN. L’œil humain est composé de plus de 2 millions d’éléments, dont plus d’un million de fibres nerveuses qui le connecte au cerveau. Posez-vous la question suivante: comment la première cellule a déterminé d’évoluer et de produire la « toute première forme d’œuil »?

cellule-legende

La cellule humaine

Considérons l’élément le plus simple du corps humain: la cellule. Elle n’est en fait pas si simple que cela, et possède une strucutre complexe. Chacun des éléments qui la compose dépend du bon fonctionnement simultané des autres. Comment a-t-elle évoluée pour atteindre cet équilibre? la probabilité que la cellule ait évolué pour prendre la forme qu’elle possède aujourd’hui est à mon goût bien trop immense.

imgres

Acide DésoxyriboNucléique – ADN

Finalement, regardons à l’ADN. Cette structure est bien plus complexe que n’importe quel ordinateur moderne. Toute l’information du corps humain est contenue dans un brin d’ADN. Ce brin dont la taille ne dépasse pas le point à la fin de cette phrase contient une immense quantité d’information.

La quantité d’information dans un morceau d’ADN de la taille du trou d’une aiguille, est équivalente à celle d’une pile de livres de poche dont la hauteur équivaudrait à 500 fois la distance de la Terre à la lune! La complexité et l’ordre existant dans l’ADN plaide pour une conception intelligente!

Le troisième argument que je vous propose est le principe anthropique:

Les bonnes conditions requises

La Terre possède tout juste les bonnes conditions pour rendre la vie possible. La distance du soleil est primordiale. Si nous étions plus prêt du soleil nous serions carbonisés, plus éloigné nous serions congelés. La composition de l’atmosphère de la Terre contient juste ce qu’il faut pour rendre la vie possible.

 La pesanteur et l’électromagnétisme

Toutes les constantes en physique sont précisément les valeurs nécessaires pour soutenir la vie. La pesanteur est approximativement 1039 fois plus faible que l’électromagnétisme. Si la pesanteur avait été seulement 1033 fois plus faible, les étoiles seraient des milliards de fois moins massive et brûleraient un million de fois plus rapidement.

Les protons et les neutrons

Si la différence de masse entre un proton et un neutron n’étaient pas exactement tel quel (la masse d’un proton = 2 x celle d’un électron), tous les neutrons deviendraient des protons et vice-versa. L’équilibre de cet univers tient à très peu de choses!

La nature de l’eau

L’eau est un mystère scientifique. Presque toutes les molécules sont plus lourdes dans leur forme solide. L’eau au contraire est plus légère dans sa forme solide – c’est pourquoi un glaçon flotte.

L’argument moral

Le fait que nous possédions tous un sens du bien et du mal, fait pencher la balance en faveur d’un législateur suprême à la base de ce sens. Même si la notion de bien et de mal varie selon les cultures, ces deux entités existent.

Dans son livre Simple Christianisme, C.S. Lewis parle d’un sens du devoir que toutes les cultures possèdent. Les cultures diffèrent parfois dans la définition du bien et du mal, mais toutes les personnes expérimentent un jour un moment où ils savent précisément ce qu’ils doivent faire ou ne pas faire. D’où vient ce sens si ce n’est de Dieu ?

Conclusion

Mon but premier est de vous faire connaître ce que je crois concernant l’existence de Dieu. Les éléments présentés ne sont pas des preuves absolues, ni même les seules. J’espère cependant que cet article vous a amené à une réfléxion plus profonde concernant l’existence de Dieu.

Il y a assez de preuves pour convaincre quiconque ne s’y opposant pas, mais pas assez pour guider vers le Royaume qui que ce soit n’en n’ayant pas la volonté.

Blaise Pascal

La foi est quelque chose de personnel qui ne dépend que de vous-même et de votre réaction au message de la Bible:

Ainsi la foi vient de ce qu’on entend, et ce qu’on entend vient de la parole de Christ. Romains 10.17

Dieu ne se force pas sur qui que ce soit. Mais si vous recherchez honnêtement Dieu, Il se fera connaitre à vous par sa Parole, la Bible. Sa volonté pour vous est que vous le connaissiez par le moyen de la réconciliation:

Or, la vie éternelle, c’est qu’ils te connaissent, toi, le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus-Christ. Jean 17.3

Le Seigneur ne tarde pas dans l’accomplissement de la promesse, comme quelques-uns le croient; mais il use de patience envers vous, ne voulant pas qu’aucun périsse, mais voulant que tous arrivent à la repentance. 2 Pierre 3.9

Je vous laisse avec quelques questions finales de réflexion:

  • Comment les émotions ont-elles évoluées ? Comment l’amour a-t-il évolué, la tristesse, la joie, en quoi sont-elles nécessaires à la survie de l’espèce?
  • Comment expliquez-vous l’origine de la première cellule à partir d’une matière inerte ?
  • Comment expliquez-vous que l’homme se pose sérieusement la question sur l’existence de Dieu et de son origine?
  • Si selon ce que présupposent certains scientifiques, une énergie perpétuelle est à l’origine de notre univers, pourquoi serait-il farfelu de croire un en Dieu éternel?

J.Dodeler – basé sur « Defending your faith« , Dr. Mark Bird

Partager:
bible16

lbalpdt Copyright © 2016 Eglise Biblique Baptiste Amiénoise lbalpdt. All Rights Reserved