La Bible à la portée de Tous

Comment reconnaître une secte

Les renseignements généraux ont dénombré 173 sectes en France, 400 en comptant leurs différentes filiales. Les sectes font recette aujourd’hui, et cela pas uniquement au profit de leurs gourous mais aussi de tous les médias qui savent tirer profit d’un tel sujet comme on presse allégrement sur un citron: Il est vrai qu’il y a de quoi dire: La secte de David Koresh à Waco n’avait pas quitté nos esprits que le sujet a rebondi sur la secte « Aum » et ses attentats dans le métro au Japon, puis le massacre de la secte du temple solaire, le tout entrecoupé par les démêlés judiciaires de Gilbert Bourdin alias le Mandarom ou le «messie cosmo planétaire» établi dans le sud-ouest de la France.

Quelle est la cause d’une telle expansion?

La raison en est simple. L’homme est irrémédiablement religieux et mystique. On a beau lui enseigner que Dieu n’existe pas, il n’arrive pas à s’y résoudre. «Chassez le naturel et il revient au galop » nous rappelle un dicton. La Bible ajoute que « Dieu a mis la pensée de l’éternité dans le cœur de l’homme. » Ecclésiaste 3.11

Un journal traitant le sujet faisait remarquer que l’homme étant toujours confronté à la mort, tente de l’élucider au gré de ses pensées. Du coup, les adeptes des sectes sont prêts à croire des choses particulièrement farfelues. Gilbert Bourdin affirme, par exemple, « qu’il a exterminé la bagatelle de 550 milliards 207 millions de démons venus des sept plans de l’univers à coups de lance flammes psychiques, de canons à disques et de rayons lasers. Les anges de l’enfer épaulés par des méduses géantes lançant de terribles rayons verts avaient voulu vérifier qu’il était bien le messie cosmo planétaire qu’il prétend être. »

L’apôtre Paul disait qu’il viendrait un temps où « les hommes se donneront une foule de docteurs selon leurs propres désirs, détourneront l’oreille de la vérité et se tourneront vers les fables » (2 Timothée 4.3). Et bien, nous y sommes.

Attention à l’amalgame !

Dans tout ce remue-ménage spirituel, il y a aussi une véritable tentative d’exploiter la peur qu’a générée l’affaire du Temple solaire. En effet, l’ignorance des sectes en pousse beaucoup à faire des procès en sorcellerie à tout ce qui se montre suspect.

A l’occasion d’une émission télévisée, une personne interrogée définissait une secte comme«un groupe qui chante dans la rue tout en distribuant des brochures et parlant de Jésus». Est-ce bien suffisant pour définir une secte? Jésus n’a-t-il pas dit : « Allez dans les carrefours et appelez tous ceux que vous trouverez»?

De même, l’article d’un quotidien national cherchait à démolir une secte parce qu’elle interdisait à ses adeptes de consommer du tabac, de l’alcool et de pratiquer la fornication. Sont-ce là encore les caractéristiques qui définissent une secte ?

Beaucoup de gens, dont vous êtes peut-être s’imposent de telles abstinences pour des questions d’hygiène et de morale. L’amalgame est notamment facile à faire pour confondre les églises chrétiennes évangéliques avec les sectes. Car si ces dernières descendent dans les rues pour faire parler d’elles, les chrétiens le font aussi pour parler de leur Seigneur.

Intéressons-nous donc à bien définir ce qu’est une secte et les critères objectifs qui nous permettront de bien la reconnaître. Tout d’abord il faut…

Un chef suprême

Celui-ci au-dessus de la mêlée. Il est considéré par ses semblables comme infaillible et au-dessus de tout soupçon. Il est adoré ou adulé par ses fidèles qui voient en lui la vérité incarnée. Shoko Asahara, le gourou de la secte « Aum » se fait appeler «sa Sainteté, le Maître», Gilbert Bourdin, lui, se fait appeler «le Seigneur».

Jésus nous enseigne à n’appeler personne maître, père ou directeur dans le domaine spirituel. (Matthieu 23.8-10) Cela évite bien des écueils.

De plus, Dieu dit « qu’il a donné Jésus-Christ comme chef suprême à toute l’église qui est son corps. » (Ephésiens 1.22) Toute personne qui s’octroie donc une telle distinction est un imposteur.

L’amour de l’argent

Dans bien des cas c’est le mobile qui gouverne ses dirigeants. Votre salut vous coûtera cheret l’on tentera de vous le vendre au travers de divers rites, cérémonies, articles et autres commerces religieux. La scientologie par exemple, a eu de nombreux démêlés avec la justice à cause des extorsions de fonds dont elle s’est rendue coupable auprès de naïfs sympathisants.

La Bible dit :

Le don gratuit de Dieu, c’est la vie éternelle en Jésus-Christ.

Romains 6.23

Il n’est généralement pas difficile de discerner cet aspect d’une secte quand on observe le train de vie de son gourou. Quelle différence avec l’exemple que nous a laissé Jésus-Christ:

Les renards ont des tanières, dit-il, et les oiseaux des nids, mais le fils de l’homme n’a pas de lieu où poser sa tête.

Matthieu 8.20

Des livres plus inspirés que la Bible

Quelle que soit la secte que vous rencontrerez, on vous présentera toujours la Bible comme une valeur de référence. Mais on ajoutera un ou plusieurs autres livres produits par l’organisation ou le gourou, qui seront les livres de référence au–dessus de la Bible.

L’interprétation des Saintes Ecritures ne se fera que par rapport à ceux-ci.

Les Témoins de Jéhovah avec « la Tour de Garde » ou les Mormons avec « le Livre de Mormon» en sont quelques exemples d’une longue liste que vous pourrez compléter.

Jésus a dit :

Vous rejetez fort bien le commandement de Dieu pour satisfaire votre tradition.

Marc 7.9

Il faisait remarquer aux juifs de son temps qu’ils s’égaraient du seul vrai message de Dieu avec toute leur tradition. Seule la Bible est digne de foi.

Une panoplie de bonnes oeuvres

On vous demandera d’effectuer un certain nombre de rites et d’activités sans quoi vous ne pourrez être sauvé. Quelle différence avec l’enseignement de la Bible qui dit :

C’est par la Grâce que vous êtes sauvé, par le moyen de la foi. Cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu. Ce n’est pas par les œuvres afin que personne ne se glorifie.

Ephésiens 2.8-9

Le salut est gratuit, c’est-à dire sans œuvres, insiste l’apôtre Paul, non parce qu’il ne coûte rien, mais parce que Jésus-Christ en a déjà payé le prix en mourant sur la croix. Il vous suffit simplement de croire en lui.

Celui qui croit au fils a la vie éternelle, dit Jésus, celui qui ne croit pas au fils ne verra point la vie mais la colère de Dieu demeure sur lui.

Jean 3.36

L’exclusivité du salut

En d’autres mots, si vous n’appartenez pas à son organisation ou à sa confession, la secte considère que vous êtes perdu. « Hors de l’Eglise point de salut » a dit Cyprien en son temps. Cependant, c’est en dehors de Jésus-Christ qu’il n’y a point de salut :

Je suis le chemin, dit-il, la vérité et la vie. Nul ne vient au Père que par moi.

Jean 14.6

La vérité n’appartient à aucune organisation religieuse que ce soit, car la vérité est une personne accessible à tous et en tous lieux : Jésus-Christ mort pour le pardon de nos péchés et ressuscité pour nous donner la vie éternelle conformément aux Ecritures.

Pour de plus amples informations sur le sujet des sectes nous vous recommendons de visiter http://www.vigi-sectes.org

 


 Valeurs Essentielles

Partager:
bible16

lbalpdt Copyright © 2016 Eglise Biblique Baptiste Amiénoise lbalpdt. All Rights Reserved